Comment calculer l’excédent brut d’exploitation et quelle est son utilité ?

Jade Giroud

Jade Giroud

Rédactrice spécialisée finance

Articles récents

Catégories

Pour assurer une bonne gestion des différents mouvements comptables et de la rentabilite des activités d’une entreprise, cette dernière se sert plus souvent de l’excedent brut d’exploitation.  Néanmoins, il peut arriver des cas où ce resultat soit négatif, ce qui défavorise la structure. Elle a un mode de calcul d’exploitation bien déterminé et une utilité bien précise qui seront d’ailleurs présentés dans la suite de cet article.

Brève définition

Par définition l’excedent brut d’exploitation est vu comme un indicateur de comptabilité permettant d’évaluer la rentabilite des différentes actions d’une structure. Il se calcule généralement sur une période définie par l’entreprise. Par ailleurs, si ce résultat est négatif, cela signifie donc que les revenus de la structure ne sont pas suffisants pour épauler toutes les dépenses externes et les autres charges sociales. Dans ce cas, il va falloir, en accord avec le service de la comptabilité, revoir la rentabilité ou même la productivité des différentes actions de la structure.

Mode d’évaluation

Comme le cite sa definition, le calcul brut de l’ebe est généralement fait par le comptable de la société concernée. Pour l’évaluer, on a besoin en premier lieu du chiffre des affaires sans les taxes de la structure qui figure dans les comptes de gestion. Selon les normes, les différents éléments qui vous aideront à calculer cet indicateur figurent dans le livre de comptes de l’entreprise. L’excedent brut d’exploitation peut être calculée à partir de la formule suivante :

 
 

ebe = CA – AP – DE – SA – Ip & TS – Rm & OS

 

CA : le chiffre des affaires de la société ;

AP : les achats des différents produits ou marchandises ;

DE : les dépenses externes comme le logement, le transport… ;

SA : les différents services apportés par les autres actionnaires de la société (le comptable par exemple) ;

Ip & TS : Prélèvements ou impots accompagnés des taxes supplémentaires qui y sont associés ;

Rm & OS : les rémunérations des différents salariés de la société et les autres charges ou occupations sociales.

L’ebe peut être également calculée à l’aide de l’accroissement de valeur ou valeur ajoutee avec la formule suivante :

 
 

ebe = VA + AF – Rm – Ip

 

VA : Valeur ajoutee ou accroissement de valeur de la société ;

AF : Aides financières liées aux exploitations ou à la productivité de la société ;

Rm : Rémunération des salariés ou actionnaires de la société ;

Ip : Les impots prélevés sur chaque activite rentable de la société.

Utilité du solde de productivité

En se référant plus haut dans la definition, le solde excedent de productivité d’une entreprise sert à évaluer et à connaitre la rentabilité relevée sur chacun de ses produits. C’est un resultat qui peut être obtenu à partir des articles ou des marchandises réceptionnées par la société et les différentes charges externe qu’elle porte. Par ailleurs, il peut être aussi calculé à partir de l’accroissement de valeur ou valeur ajoutée de ladite société.  Chaque activite, chaque dépense ou chaque mouvement bancaire de la société est notifié au niveau des services comptables où le professionnel en charge s’assure de les reporter tout en prélevant toutes impositions supplémentaires facturées.